15Décdifférences PASS et LAS

Comprendre les différences entre PASS et LAS

Dans le monde de la formation médicale, il existe plusieurs voies permettant d’accéder à différents cursus universitaires. Parmi celles-ci, on trouve notamment le PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et le LAS (Licence Accès Santé). Bien que ces deux formations aient pour objectif final la poursuite d’études dans le domaine de la santé, elles présentent des différences notables en termes de contenu et d’exigences. Dans cet article, votre master prépa à Marseille vous explique ces différences afin de vous aider à mieux comprendre quel parcours est le plus adapté à votre situation.

I. Le PASS : un parcours sélectif dédié à l’accès aux études de santé

Le PASS est une première année de licence spécifique qui remplace depuis 2020 la Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES). Cette formation est conçue pour les étudiants souhaitant s’orienter vers des études de médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique (sage-femme) ou kinésithérapie. Elle se caractérise par :

  • Un programme intensif axé sur les matières scientifiques : biologie, chimie, physique, mathématiques, etc.
  • Un nombre limité de places : les étudiants sont sélectionnés sur dossier et doivent obtenir des résultats supérieurs à un seuil fixé par chaque université lors de la 1ere année pour poursuivre en deuxième année.
  • La possibilité de redoubler en cas d’échec : avec la réforme ce n’est plus possible, néanmoins les étudiants non admis en deuxième année peuvent tenter « une seconde chance » s’ils ont un minimum de point.

A. Un cursus intensif et exigeant

Le PASS est réputé pour être une formation très sélective et exigeante, avec un rythme de travail soutenu tout au long de l’année. En effet, la réussite des étudiants dépend largement de leur capacité à assimiler rapidement un grand volume d’informations et à s’adapter aux
exigences académiques du milieu universitaire.

B. Une porte d’entrée vers les professions de santé

Pour les étudiants qui réussissent cette première année, le PASS offre la possibilité de continuer directement en deuxième année des études choisies (médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, kinésithérapie). Les études en médecine, notamment, sont très prisées car elles ouvrent la voie à une multitude de spécialités médicales ainsi qu’à des carrières hospitalières et libérales variées.

II. Le LAS : un parcours plus généraliste et moins sélectif

A côté du PASS, on trouve également la Licence Accès Santé (LAS), une autre formation permettant d’accéder aux études de santé, mais dans un cadre plus souple et moins restrictif. Le LAS se distingue par :

  • Une formation pluridisciplinaire, mêlant des enseignements scientifiques, littéraires et/ou en sciences humaines.
  • Le premier semestre est consacré à une majeure ( droit, SV, anglais etc …) puis le second à la mineure santé
  • Une sélection moins « hardie » que la PASS
  • La possibilité d’un accès ultérieur aux études de santé : les étudiants qui échouent au concours peuvent poursuivre dans leur licence d’origine ou tenter une autre LAS en deuxième ou troisième année.

A. Une formation plus ouverte et diversifiée

Contrairement au PASS, le LAS offre un programme de formation plus large puisqu’il permet aux étudiants de suivre des enseignements obligatoires en rapport avec la santé ainsi qu’à des enseignements relatifs à leur choix de discipline universitaire. Cette approche pluridisciplinaire permet aux étudiants d’acquérir des compétences variées et transversales utiles pour leur future profession.

B. Un parcours plus accessible et moins soumis à la pression

Enfin, le LAS est souvent perçu comme une alternative plus « douce » au PASS, car il représente un niveau d’exigence moins « agressif ». Toutefois, il convient de bien peser les avantages et les inconvénients de chaque parcours avant de faire son choix :

  • Le PASS est une voie directe vers les études de médecine et autres disciplines de la santé, mais il demande un investissement important en termes de travail personnel et d’adaptation au milieu universitaire.
  • Le LAS offre plus de souplesse et d’ouverture sur d’autres domaines, tout en permettant également l’accès aux études de santé. Cette formation peut être particulièrement intéressante pour ceux qui souhaitent acquérir un profil plus généraliste ou encore pour les étudiants dont le projet professionnel n’est pas encore complètement défini.

En résumé, le PASS et le LAS sont deux formations distinctes qui offrent chacune des opportunités différentes pour accéder aux études de santé. Chacun de ces parcours présente ses propres exigences et spécificités, et il revient à l’étudiant de choisir celui qui correspond le mieux à ses aspirations et à ses capacités.

Site internet réalisé par l’agence  Web Avenue

Télécharger la brochure
× Comment puis-je vous aider ?